04 73 91 35 36

Des chercheurs japonais ont déterré du pergélisol (sol qui ne dégèle jamais), une tête de loup vieille de 40 000 ans. L’animal, dont l’âge est estimé à 3 ans, a une tête longue de 40 centimètres soit 25% plus grande que celle des loups que nous connaissons aujourd’hui. 

Des crocs aux organes, jusqu’au pelage de l’animal, la tête est en très bon état de conservation.

La découverte a été faite par un habitant de la région, le long des rives du fleuve Tiekthtyak dans la République russe de Sakha, a rapporté le Siberian Times. Son espèce aurait pu atteindre 1,6 mètre de long de la tête à la queue.

Le paléontologue Albert Protopopov de l’Académie des sciences de la République de Sakha a déclaré au Siberian Times : « Il s’agit d’une découverte unique des premiers vestiges d’un loup du Pléistocène adulte avec ses tissus préservés. »

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les actus de l'APA les bons plans et des infos sur vos animaux de compagnie !

Vous vous êtes inscrit(e) avec succès !