04 73 91 35 36

On le dit, on le répète et on ne le répètera jamais assez : les fenêtres à oscillo-battant, aussi pratiques soient-elles pour aérer sa maison, sont un danger mortel pour nos chats ! Nous avons encore appris cette semaine qu’une fenêtre à soufflet avant causé le décès d’une de nos ancienne pensionnaires.

L’entre-ouverture de la fenêtre permet certes au chat de faire des allers et venus comme bon lui semble, sans pour autant que ses maîtres soient obligés de laisser les fenêtres grandes ouvertes. Mais si un chat est très agile et parvient souvent à franchir la fenêtre plusieurs fois sans encombre, s’il loupe son passage, son corps va se retrouver immobilisé dans l’angle formé par l’ouverture de la fenêtre et il chat ne pourra pas s’extirper seul de cette situation.  Il ne pourra plus ni avancer, ni reculer, et plus il cherchera à se sortir de là, plus il sera entraîné par le poids de son corps dans la pointe du triangle formée par la fenêtre et le montant.

Les conséquences peuvent être graves, voire mortelles, et dépendent à la fois de la partie du corps coincée et de la durée pendant laquelle le chat reste bloqué :

Au niveau du thorax : sa cage thoracique va être compressée, ses poumons ne pourront pas se gonfler. Très rapidement le chat va mourir d’asphyxie.

Au niveau de l’abdomen : ses organes vont être comprimés, empêchant le sang de circuler normalement. Ceci pouvant avoir pour conséquence une nécrose des tissus internes.
L’écrasement au niveau de l’abdomen peut également rompre les vaisseaux sanguins et créer une hémorragie interne.

Au niveau de la patte : son poids risque de fracturer le membre.

Au niveau du cou : il risque l’étouffement, voire une fracture de la colonne vertébrale.

Autant de risques qui peuvent être évités par différentes mesures simples et peu onéreuses. Il existe des grilles amovibles (comme celles-ci par exemple), facilement installables et retirables, qui vous permettront d’aérer sans avoir à vous soucier de la santé de votre compagnon.

Retrouvez aussi en cliquant ici plusieurs conseils pour protéger votre chat des chutes depuis les fenêtres et balcons

QUE FAIRE SI MON CHAT SE COINCE DANS L’EMBRASURE DE LA FENETRE ?

En tout premier lieu il faudra agir au plus vite, extraire le chat bloqué dans la fenêtre en le tirant vers le haut. Ne le laissez pas s’échapper dehors mais gardez-le près de vous, sous observation.

Vérifiez qu’il ne présente pas de signes de douleurs ou une anomalie physiologique (muqueuse autre que rose, oedème, etc.), mais aussi que son comportement est inchangé.

En cas de blessure, ou de comportement suspect (prostration, léthargie, etc.), il faudra rapidement consulter un vétérinaire afin de s’assurer que votre compagnon n’a pas de lésions graves. En général, plus la durée pendant laquelle le chat est resté coincé est longue, plus le risque est important.

Pour conclure, faites bien attention à protéger vos fenêtres, cela n’arrive pas qu’aux autres…