04 73 91 35 36

Confinement des humains, jour 4
Je vivais ma vie habituelle (réveil, toilette, croquettes, sieste, petit pipi, sieste, griffes sur l’arbre, sieste, embêter Roi Lion, sieste) quand Spirou -un des rares baveux que j’aime bien- est passé et m’a dit que nos servants bipèdes étaient en confinement. Je ne m’étais rendu compte de rien, mais ça explique pourquoi je ne vois que les mêmes têtes depuis quatre jours. Je vais essayer de leur donner des conseils pour survivre en confinement. Qu’est ce qu’ils feraient sans nous ?

Jour 4 – soir :
Je suis en train de faire un petit journal pour aider les bipèdes. Le problème c’est que je ne sais pas combien de fois par jour ils vont à la litière, ce n’est pas évident pour leur faire un planning. Je vais sans doute me contenter de leur faire des câlins pour les réconforter

Jour 5 :
Les bipèdes font le ménage, je les vois s’agiter dans tous les sens et ça me donne envie de jouer. Alors j’ai couru et sauté partout. J’ai bien failli me vautrer en essayant d’atteindre le haut de l’arbre-à-nous mais c’était drôle. Francis m’a dit que Flush lui avait dit que Poupoune avait entendu Diabolo dire que je le saoulais à courir partout comme ça. Je suis allé le voir en haut de son arbre. Il m’a foutu une tarte.

Jour 6
Les bipèdes pensent vraiment qu’ils peuvent nous distraire avec des plumes au bout d’une ficelle. Les bébés se font avoir mais moi, jamais ! Jamais ils ne m’auront. Je suis bien plus fort que tous ces subterfuges, bien plus grand que…oh ! une balle qui fait du bruit ! Je reviens. « 

Jour 7 :
Les bipèdes ont l’air misérables alors on a fait un planning pour aller les câliner à tout de rôle. Ça a l’air de fonctionner.

Jour 8
Les bipèdes nous mettent de la musique, sois disant pour nous détendre. Comment leur faire comprendre que j’aimerais écouter du Death métal ?

Jour 9
On a eu un grand débat avec Gnocchi aujourd’hui. Est-ce que les bipèdes sont nos amis ou nos serviteurs ? La question divise.

Jour 10
Mon jeu préféré? Me jeter dans les jambes des bipèdes et me frotter jusqu’à ce qu’ils tombent. A faire idéalement quand ils ont les mains pleines de litières sales. Très, très divertissant. PS : J’espère qu’on aura notre poulet dimanche.

Jour 11 :
Selon une des mes bipèdes, il doivent faire plus de sport en confinement. J’ai essayé de leur montrer des exercices intéressants, mais au lieu de me prendre au sérieux, elles m’ont filmé. Je leur ai demandé la vidéo parce que je suis beau gosse dessus. PS : J’espère qu’on aura notre poulet dimanche.

Jour 12
Je vois les baveux passer tous les jours pour aller courir dans le parc. Ils font un boucan du diable et je ne peux même pas appeler la police vu que les bipèdes sont les instigateurs de ces rassemblements. Dix chiens rassemblés. Tellement. De. Bave. J’en frissonne d’avance. Je reviens, je vais faire ma toilette. PS : Poulet. Dimanche. J’espère.

Jour 12 – Soir
Spirou est repassé me faire un coucou. Apparemment ils font un concours de caca et il était très fier de me dire qu’il était dans le top 3. Les baveux me laissent sans voix parfois.

Jour 13
POULET RÔTIIIII AJHGEJGZEJAZGEBZUAETUZAETUZEBTZEnknklneù
*mlùpKLDNZABLù*l^m%MKDKNKDNAZJ4 EJHZVEJVZJHEVAZJHVEJZB EZHEGJAHZEVV 454566JNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNEZJNJ JNNNNNNNNNNNNNNKD JEDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD DZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZE EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE mince comment on efface ? DJ TU SAIS COMMENT ON EFFACE ?

Jour 13 – Plus tard
Désolé pour mon entrée précédente. J’étais tellement heureux que le confinement ne m’ait pas enlevé mon poulet rôti que j’ai malencontreusement sauté sur le clavier et il se peut que je me sois assis dessus après.

Jour 14
Le poulet me manque déjà.

Jour 15
J’ai reçu un message de l’enclos d’à côté. Ils s’aiment. C’est beau. Je joins quelques images pour la postérité.

Jour 16 :
J’ai eu des nouvelles du front d’un vieux copain qui a été adopté il y a quelques mois. Gribouille me dit qu’il s’appelle maintenant Alain Chabat et que ses humains de compagnie sont confinés chez lui depuis deux semaines. Il n’a plus accès librement à son canapé parce qu’il y a toujours un bipède dessus, il ne peut plus dormir en paix parce qu’il a des caresses et des grattouilles toute la journée, et les bipèdes font ce qu’ils appellent du « sport » dans son jardin donc il est obligé d’être toujours aux aguets pour les protéger des autres chats du quartier. Il est épuisé. D’autant plus qu’il a été adopté avec un petit rouquin nommé Hervé Matou, qui n’a apparemment que deux neurones qui se battent en duel. Il doit le protéger lui aussi de tous les dangers. Il m’a envoyé deux photos : un selfie de lui épuisé et une preuve de ses conditions de vie atroces.

Jour 17 :
Le confinement commence à durer, je sens que les humains s’ennuient. Je leur ai donc accordé le droit ultime de me grattouiller le ventre. Je me suis couché sur le dos pour leur montrer qu’ils pouvaient et ils étaient tellement heureux. Après deux grattouilles j’ai cependant été obligé de leur charcuter la main, point trop n’en faut.

Jour 18 :
J’espère qu’on aura du poulet dimanche.

Jour 19 :
J’espère qu’on aura du poulet demain.

Jour 20 :
POULEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET !!!!

Jour 21 :
J’ai cru qu’on avait lancé un carnaval en voyant une des petites nouvelles déguisée en dalmatien. J’ai eu du mal à comprendre ce désir de se costumer en baveux. On m’a en fait dit qu’elle ne savait simplement pas boire proprement son lait. Il faut tout apprendre à ces gosses, je vous jure.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est WhatsApp-Image-2020-04-06-at-15.21.27-768x1024.jpeg.

Jour 22 :
Un des baveux a décidé de changer de nom. Il veut qu’on l’appelle Senõr Santa Cruz de la Croquettas. Je me suis ouvertement moqué de lui mais je trouve ça secrètement très classe. J’aimerais bien qu’on m’appelle Sir Edgard-Aliochat Moustachson.

Jour 23 :
Abricotine s’est mis en tête de monter une comédie musicale pour divertir les humains. Elle voulait absolument faire « Cats » mais je lui ai dit que c’était bien trop cliché. Drill a proposé de faire Chatcula, l’amour plus fort que la mort, je voulais faire le Roi Lion et Mimosa Anastachat… après un grand débat, deux bastons et un vote, on a finalement décidé de faire Miaou Miaou Mia. Je déteste ABBA mais c’est toujours mieux que Chaharazade, les milles et une nuits.

Jour 24 :
Les répétitions ne se passent pas très bien. Abricotine devient dingue parce qu’on est plus souvent en pause qu’en train de travailler : Pause pour faire la toilette, pause pipi, pause croquettes, pause sieste, pause « oh regarde un oiseau ! », pause câlin avec les humains, pause griffes sur l’arbre à nous, pause étirement, pause jeu, pause « oh un lézard ». C’est pas gagné.

Jour 25 :
J’espère qu’on aura du poulet Dimanche. Et une chasse aux œufs. J’adore chasser.

Jour 26 :
La playlist du spectacle est terminée. Voici les morceaux que nous allons chanter :
-Miaou Miaou Mia
-Gimme ! Gimme ! Gimme du poulet after midnight.
-Chassing Queen
-I have a dream (and it’s manger des croquettes)
-Chasta Mañana
-Lay all your poulet roti on me
Les répétitions ont enfin commencé à prendre forme, peut-être que ce spectacle va ressembler à quelque chose finalement.

Jour 27 :
J’ai pour mission de faire un photoshoot pour réaliser les visuels spectacle, mais les autres n’étaient pas très réceptifs. Ils ne font vraiment aucun effort. Tant pis, ils devront assumer d’avoir cette tête sur l’affiche.

Jour 28 :
Abricotine veut qu’on fasse des claquettes, elle est complètement barrée.

Jour 29 :
J’ai entendu les humains dire que les adoptions allaient rouvrir en ligne. Cool on va enfin pouvoir voir d’autres têtes ! Les bipèdes doivent s’ennuyer, on va aller mettre un peu d’ambiance chez eux !

Jour 30 :
On veut un nouvel arbre à chat, on s’est lassé du vieux. On a demandé aux humains qui nous ont dit qu’il était en très bon état et qu’il n’y avait pas de raison de le changer. On va faire un pétition.

Jour 31 :
Vu que la grève de la faim n’est pas trop notre style et que les baveux ont refusé de signer notre pétition, on a décidé de passer aux choses sérieuse et de saboter le matériel. Nos meilleurs ingénieurs se sont mis sur le coup pour analyser la structure et ses faiblesses.

Jour 32 :
Le sabotage a commencé. On passe à tour de rôle.

Jour 33 :
C’est dimanche et qui dit dimanche dit POULEEEEEEEEEEEEEEEEEEEETTT ! Heureusement qu’on n’a pas fait de grève de la faim.

Jour 34 :
Le sabotage avait bien commencé, mais ça demande trop de boulot et les ouvriers font des pauses sieste toutes les dix minutes. A ce rythme on aura tous été adoptés avant que l’arbre ne soit hors d’usage. On abandonne la mission, c’est trop épuisant.

Jour 35 :
Tout le monde en a marre du spectacle parce qu’Abricotine est un metteur en scène tyrannique. Donc on se cache où on peut .

Jour 36 :
Les baveux racontent qu’il y a des extraterrestres dans les parcs de détente. Je ne pensais pas que leur QI pouvait tomber plus bas, mais apparemment je me suis trompé : quand il touche le fond, il creuse encore.

Jour 37 :
Faute de nombre suffisant de cachettes, les répétitions ont repris. On bosse sur le numéro final, qui inclue des figures acrobatiques assez dingues. Moi par exemple je dois passer d’un arbre à l’autre en faisant un salto et en attrapant au vol les baballes qu’on me lance. Jusque là j’ai surtout réussi à tomber de l’arbre.

Jour 38 :
Diablotin s’est cassé une griffe pendant la mission sabotage et il ne parle QUE de ça depuis quatre jours. On met en place un stratagème pour le bâillonner parce qu’il nous rend fous.

Jour 39 :
Je m’ennuie alors j’ai décidé de trier les chats par couleur.

Jour 40 :
Les baveux m’ont dit qu’ils arrivaient à contrôler les humains par la pensée. Essayons : poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti, poulet rôti.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les actus de l'APA les bons plans et des infos sur vos animaux de compagnie !

Vous vous êtes inscrit(e) avec succès !