04 73 91 35 36

Jour 26 :
Les humains à laisse me manque. C’était drôle de les promener. Le plus drôle c’est quand on était deux ou trois, et qu’on croisait les laisses ou quand moi j’allais loin devant, mon copain restait sniffer un brin d’herbe derrière et que l’humain avait les bras grand écartés. Le bon temps. J’ai fait un dessin pour illustrer mes propos (oui je me suis mis au dessin, c’est très relaxant.)

Jour 27 :
Les humains continuent le ménage et les travaux, ça va être tout beau ici.

Jour 28 :
Aujourd’hui j’ai tenté de me sauver des parcs en sautant par dessus la barrière, histoire de faire courir un peu mon humain. Sauf qu’il y avait une deuxième barrière après la première et que j’étais déjà épuisé de mon effort, donc je me suis couché sur le dos et j’ai bavé. C’était une bonne journée.

Jour 29 :
Léon m’a dit que les humains allaient revenir. Il raconte que « les adoptions ont repris en ligne»…je suis pas sûr d’avoir compris. Ils vont essayer de nous pêcher à la ligne comme des poissons ? S’ils mettent une récompense au bout d’un fil ils vont avoir tous les chiens du chenil d’un coup. Ou alors ils vont tracer une ligne et on va devoir la franchir ? Ou on va devoir se mettre en ligne ? Je ne comprends rien aux humains.

Jour 29, plus tard :
J’ai demandé à Budy et Jessy s’ils avaient compris cette histoire de ligne. Ils m’ont expliqué que si je n’avais pas envie de copier des lignes/marcher sur une ligne/être pêché à la ligne, je pouvais y échapper en faisant des yeux de chien malheureux. Ils m’ont fait une démonstration et effectivement, ils sont très doués. Il faut que je m’entraîne.

Jour 30 :
Léon ne parlait en fait pas de pêche et m’a tapé derrière la tête en me traitant d’imbécile. Les humains peuvent nous choisir sur internet et ensuite nos humains de compagnie les rencontrent. Cool on va revoir des gens !

Jour 31 :
Il se passe des choses étranges dans les parcs…j’ai peur.

Jour 32 :
Les choses étranges ont recommencé aujourd’hui. Jessy dit que ce sont des extraterrestres. Je lui ai dit que ça n’existait pas, mais j’ai un doute maintenant. J’essayerai de prendre une photo demain pour avoir une preuve.

Jour 33 :
Nova s’est presque faite enlever par les extraterrestres, heureusement on l’a rattrapée. J’ai une photo pour prouver aux humains qu’il faut faire quelque chose parce qu’ils ne veulent pas me croire.

Jour 34 :
J’ai créé un club avec Guss, Lego et Hector. Ca s’appelle le Club des Chiens Chasseurs de Chiens Extraterrestres qui Chienappent des Chiens Humains sur Terre, ou le CCCECCHT. Je suis le président. On mène l’enquête et on fait des patrouilles pour protéger nos conchientoyens.

Jour 35 :
Pas de nouvelle attaque, le CCCECCHT doit leur avoir fait peur.

Jour 36 :
Aujourd’hui Lego a eu une super idée ! Il a demandé à une humaine de le toiletter et a récupéré tous les poils pour faire une fausse version de lui qui servira de leurre pour capturer un extraterrestre. C’est vraiment le cerveau de la bande ce Lego

Jour 37 :
Toujours pas de nouvelle attaque. Mais Falko s’est mis à agir de manière étrange…peut-être que les ET contrôlent son cerveau ?

Jour 37, plus tard :
On me dit que Falko aime juste faire le débile et que les ET n’ont rien à voir dans tout cela.

Jour 38 :
J’ai faim, j’ai faim, j’ai faim, j’ai faim…oh des croquettes !

Jour 38 suite :
Je me demande si j’ai des nouveaux pouvoirs psychiques grâce aux extraterrestres ! Je pensais à des croquettes et BIM les humains m’en ont apporté. Il faut que je réessaye. Un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle,…

Jour 39 :
Un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle, un os à moelle…ça ne marche plus, je n’ai eu que des croquettes, les humains ne doivent pas comprendre la langue de l’esprit.

Jour 40 :
On a fait une fête pour Cornichon aujourd’hui. Elle était toute contente et on s’est tous fait de nouveaux copains. Nala et Hertog sont même devenus inséparables, qui l’aurait cru ?

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les actus de l'APA les bons plans et des infos sur vos animaux de compagnie !

Vous vous êtes inscrit(e) avec succès !