04 73 91 35 36

Jour 11 :
Léon chez les chats vient de m’expliquer que Coronavirus n’était pas une marque de croquettes, mais un virus. Je suis déçu. C’est quoi un virus ? Une nouvelle race de chats ? Comme si on avait besoin de plus de boules de poils à griffes.

Jour 12 :
Le fin du concours du plus gros crotteur est dans trois jours. Je donne tout ce que j’ai, mais Buddy est sacrément en tête. Les humains de compagnie se font les muscles en ramassant tout ça. Il parait qu’ils doivent faire du sport, c’est notre manière de participer à l’effort collectif.

Jour 14 :
Croquettes ! Croquettes ! Croquettes ! Crooooqueeettes !! CROQUETTTTTTES ! C’est tellement le meilleur moment de la journée !! Ils arrivent avec ma gamelle, je reviens.

Jour 14 (28 secondes plus tard)
Cette gamelle était ÉNORME j’ai bien cru que je n’arriverais jamais au bout. Manger il n’y a que ça de vrai. Maintenant petite sieste post-prandiale en écoutant de l’opéra. On est pas des bêtes nous !

Jour 15 :
Remise des prix des olympiades de la crotte. Buddy a gagné, Bruno était deuxième et Snoopy troisième. Comment un si petit chien peut faire autant de crottes ? C’est un mystère. On s’est tous mis à aboyer et sauter sur les murs de nos cages pour le féliciter. Ce concours m’a épuisé, je vais mettre au moins trois jours à m’en remettre. C’est donc ça la vie d’athlète professionnel ?

Jour 18 :
Planning de mes trois jours de récupération : dormir, manger, dormir, dormir, me gratter derrière l’oreille, manger, faire mes besoins*, manger, dormir. Je suis épuisé de ce programme.
*(Léon qui m’a appris que si j’écoutais de l’opéra, il fallait que je sois classe jusqu’au bout et arrête de dire « faire caca »)

Jour 19 :
Les humains de compagnie se vengent des olympiades. On est de corvée de nettoyage.

Jour 20 :
Les humains promeneurs n’étant toujours pas revenus, nos humains de compagnie nous sortent régulièrement et on peut courir comme des fous dans les parcs. Il fait beau, le ciel est bleu, j’ai deux amis qui sont aussi mes compagnons de course. Bref la vie est dure ici.

Jour 21 :
Avec les copains on papotait et on a décidé de faire une liste des dix choses qu’on veut faire avant nos 10 ans. Moi j’ai écrit ça :
1. Me faire adopter.
2. Dans une maison avec une porte, pour pouvoir demander à rentrer quand je viens de sortir, juste pour pouvoir redemander à sortir. Le rêve.
3. Manger un steak. Manger un hamburger. Et un Hot-dog aussi (ça m’intrigue…). Et des saucisses qui viennent de chez le boucher.
4. MIEUX ! Me faire adopter par un boucher (qui a une maison avec une porte) qui me donnerait des saucisses.
5. Changer mon nom pour devenir Senõr Santa Cruz de la Croquettas. Il parait que les Latinos plaisent plus aux filles.
6. Finalement réussir à attraper ma queue.
7. Rencontrer Dwayne -The Rock- Johnson.
8. Apprendre à faire le moonwalk.
9. Devenir une star de la télé dans ma propre émission : Qui veut gagner des croquettes ? ou Rendez-vous en niche inconnue ou Bachienlor, le chientelman célibataire.
10. Trouver l’amour comme Pépette et Nemo (Vous voyez ? Nemo c’est latino comme nom et il a trouvé l’amour. CQFD)

Ils s’aiment ces deux là.

Jour 22 :
J’ai demandé à tout le monde de m’appeler Senõr Santa Cruz de la Croquettas, mais le seul qui joue le jeu c’est Bo et il prononce ça n’importe comment parce qu’il ne sait pas rouler les r.

Jour 24 :
J’ai joué avec mon humaine de compagnie dans ma cage aujourd’hui. Elle a attrapé la baballe qui était pleine de caca. C’était très drôle (pour moi), on a beaucoup ri (surtout moi) et on s’est bien amusés (surtout moi).

Jour 25 :
J’ai entendu dire que les boules de poils à griffe avaient du poulet rôti le dimanche. J’envisage de me reconvertir en chat.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les actus de l'APA les bons plans et des infos sur vos animaux de compagnie !

Vous vous êtes inscrit(e) avec succès !