04 73 91 35 36

Jour 16 :
J’ai eu des nouvelles du front d’un vieux copain qui a été adopté il y a quelques mois. Gribouille me dit qu’il s’appelle maintenant Alain Chabat et que ses humains de compagnie sont confinés chez lui depuis deux semaines. Il n’a plus accès librement à son canapé parce qu’il y a toujours un bipède dessus, il ne peut plus dormir en paix parce qu’il a des caresses et des grattouilles toute la journée, et les bipèdes font ce qu’ils appellent du « sport » dans son jardin donc il est obligé d’être toujours aux aguets pour les protéger des autres chats du quartier. Il est épuisé. D’autant plus qu’il a été adopté avec un petit rouquin nommé Hervé Matou, qui n’a apparemment que deux neurones qui se battent en duel. Il doit le protéger lui aussi de tous les dangers. Il m’a envoyé deux photos : un selfie de lui épuisé et une preuve de ses conditions de vie atroces.

Jour 17 :
Le confinement commence à durer, je sens que les humains s’ennuient. Je leur ai donc accordé le droit ultime de me grattouiller le ventre. Je me suis couché sur le dos pour leur montrer qu’ils pouvaient et ils étaient tellement heureux. Après deux grattouilles j’ai cependant été obligé de leur charcuter la main, point trop n’en faut.

Jour 18 :
J’espère qu’on aura du poulet dimanche.

Jour 19 :
J’espère qu’on aura du poulet demain.

Jour 20 :
POULEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET !!!!

Jour 21 :
J’ai cru qu’on avait lancé un carnaval en voyant une des petites nouvelles déguisée en dalmatien. J’ai eu du mal à comprendre ce désir de se costumer en baveux. On m’a en fait dit qu’elle ne savait simplement pas boire proprement son lait. Il faut tout apprendre à ces gosses, je vous jure.

Jour 22 :
Un des baveux a décidé de changer de nom. Il veut qu’on l’appelle Senõr Santa Cruz de la Croquettas. Je me suis ouvertement moqué de lui mais je trouve ça secrètement très classe. J’aimerais bien qu’on m’appelle Sir Edgard-Aliochat Moustachson.

Jour 23 :
Abricotine s’est mis en tête de monter une comédie musicale pour divertir les humains. Elle voulait absolument faire « Cats » mais je lui ai dit que c’était bien trop cliché. Drill a proposé de faire Chatcula, l’amour plus fort que la mort, je voulais faire le Roi Lion et Mimosa Anastachat… après un grand débat, deux bastons et un vote, on a finalement décidé de faire Miaou Miaou Mia. Je déteste ABBA mais c’est toujours mieux que Chaharazade, les milles et une nuits.

Jour 24 :
Les répétitions ne se passent pas très bien. Abricotine devient dingue parce qu’on est plus souvent en pause qu’en train de travailler : Pause pour faire la toilette, pause pipi, pause croquettes, pause sieste, pause « oh regarde un oiseau ! », pause câlin avec les humains, pause griffes sur l’arbre à nous, pause étirement, pause jeu, pause « oh un lézard ». C’est pas gagné.

Jour 25 :
J’espère qu’on aura du poulet Dimanche. Et une chasse aux œufs. J’adore chasser.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Recevez les actus de l'APA les bons plans et des infos sur vos animaux de compagnie !

Vous vous êtes inscrit(e) avec succès !